Conclusion

Nous avons ainsi démontré, au fil de ce TPE, que l’engagement politique dans l’univers musical a toujours été important que ce soit en France ou aux États-Unis. Cela peut être par l’intermédiaire des artistes qui utilisent leurs œuvres pour faire passer leur message ou des personnages politiques qui se servent de la musique afin de marquer les esprits. L’UMP s’en est par exemple servi en 2009 avec son lip dub, mais aux États-Unis il y a également eu une chanson pour le discours d’Obama en 2008, basée sur son discours « yes we can ».

L’engagement en France s’est organisé autour de l’effort de guerre dans un premier temps puis dans un sentiment d’après guerre qui changea considérablement le monde musical.
Le pacifisme se développe mais les revendications aussi, comme le montre l’événement de mai 68.

Ces années marquent aussi un engagement très fort aux États-Unis avec le mouvement hippie puis le mouvement punk. Ces années représentent une réelle apogée de l’engagement dans la musique.

Dans la musique actuelle, l’engagement s’est distingué des années précédentes avec l’apparition de nouveaux thèmes (écologie, vie en banlieue, critique du capitalisme..) et l’engagement politique se retrouve moins présent à cause de l’apparition du commerce de masse qui popularise la musique dite « commerciale », sans visée politique ou argumentative.

L’engagement musical semble connaître son apogée dans les années 60, en particulier avec les grandes manifestations de 1968 où les critiques se font plus fortes que jamais.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s